Mozart s'est-il contenté de naître ?

Livre : Mozart s'est-il contenté de naître ?

Blog actualités

Ce blog est d’abord constitué de textes écrits pour le livre et qui n’y ont pas trouvé leur place 

L' euro numérique

L’annonce de la BCE résumée par le titre « euro numérique » pourrait sembler trompeuse: il ne s’agit pas d’étudier un nouvel euro qui serait lui numérique puisque l’essentiel des transactions monétaires de notre devise actuelle se fait déjà de manière dématérialisée. L’euro dans sa forme scripturale est numérique mais on souhaite trouver une alternative dématérialisée à  sa forme fiduciaire (les billets et pièces de monnaie). Si la BCE constate que l’usage du papier monnaie diminue, s’en inquiète et cherche comment le remplacer c’est parce qu’elle pense que ce moyen archaïque de paiement peut être utilisé en secours en cas de cyber-crash du système monétaire.  Prudente, elle ne souhaite pas la disparition du « liquide » dans sa forme actuelle, mais envisage de créer en parallèle du...

Lire l'article


Délocalisations

               Dans une émission télévisée diffusée le 29 septembre 2020, Caroline Roux interroge Bruno Lemaire sur les relocalisations et notre ministre des finances indique sans vergogne que la responsabilité des délocalisations vient des actionnaires qui veulent augmenter leurs dividendes en faisant fabriquer dans des pays à bas coûts. Incompétence ou cynisme ? Le coût trop élevé de notre travail (en partie imputable au 35 heures) a provoqué les délocalisations sans lesquelles toute notre industrie aurait disparue. Ni Renault, ni Peugeot, comme beaucoup d’industriels, n’existeraient aujourd’hui s’ils n’avaient pas créé des établissements à l’étranger pour y transférer une partie de leur production. Notre ministre le sait probablement, mais il n’a pas le courage de dire clairement que les délocalisations ont pour origine...

Lire l'article


Le populisme des bons sentiments

Nous avions déjà eu cette année un extraordinaire exemple de la pression effectuée par le populisme des bons sentiments, lorsque avec raison, le gouvernement s’était d’abord opposé à la mise en place de congés supplémentaires pour un parent affecté par le décès d’un enfant. Comme si l’attribution de jours de vacances pouvait compenser le chagrin subi. Le gouvernement a cédé devant l’indignation facile des mondes politiques et médiatiques alliés objectifs dans cette course au populisme, les uns en vue des élections pour plaire aux électeurs, les autres en quête d’audience pour plaire aux lecteurs ou aux téléspectateurs. Un autre exemple ces jours-ci avec la mise en place de 8 jours de congés complémentaires pour le père lors de la naissance d’un enfant qui est encore l’occasion de dégrader notre compétitivité et ce en pleine crise économique....

Lire l'article


Avis de tempête

Quand une tempête autrefois causait des dommages sur la grange ou l’étable d’un agriculteur, ce dernier sans attendre décuplait ses efforts pour compenser par un travail supplémentaire de réparation les effets de ce mauvais sort, tout en continuant à assurer le travail quotidien. Lorsque la crise financière a éclaté en 2008 les gouvernements et les autorités monétaires, qui avaient la responsabilité du système monétaire, ont pris des mesures plutôt efficaces pour donner de la liquidité et en éviter le tarissement qui aurait généré un effondrement des échanges. Bien menée en France par Nicolas Sarkozy, cette politique réglait les mouvements financiers mais ne pouvait avoir d’effet sur les pertes de l’économie réelle. Face à cette difficulté, il y avait une réelle opportunité, un « momentum », pour demander aux Français de faire un...

Lire l'article


Ecologie libérale

Au fur et à mesure que la population humaine augmente, sa pression sur l’environnement nous semble de plus en plus pénible et nous prenons conscience que nous sommes la pollution. Nous pouvons rêver à des politiques malthusiennes qui ramèneraient la population terrestre à moins d’un milliard d’habitants: On peut craindre que la création de ce merveilleux Eden se fasse dans des conditions inhumaines. Bien que l’Histoire nous a appris que les « lendemains qui chantent » imposés par des minorités doctrinaires génèrent des catastrophes humaines, la quasi-totalité des écologistes veulent changer la dégradation de l’environnement par la morale et la contrainte, la Raison Ecologique se substituant à la Raison d’Etat.  Ne reconnaissant que la raison tout court, l’homme libre doit construire une autre voie. La démarche libérale sera la plus efficace, celle qui va construire une règle...

Lire l'article


Liberté ou servitude

Il faut choisir entre la liberté et la servitude, entre la responsabilité et l’assistanat. Le socialisme va s’occuper de chacun en le nourrissant, en l’éduquant, en le soignant, en le transportant, tout sera payé par l’Etat et même en plus chacun aura de l’argent de poche de manière égale pour tous bien sûr; enfin pas tout à fait, celui qui aura dépassé la limitation à 80 km/h verra son argent du mois supprimé. Le socialisme est basé sur une morale, le libéralisme sur une philosophie. La philosophie libérale vient de l’essence de l’homme : nous sommes ce que nous faisons,  nos réalisations sont notre existence et donc notre propriété. En décrétant la propriété, on définit la liberté.  Notre liberté vient de la règle que nous avons créée par laquelle personne ne peut prendre ce que nous réalisons. Ceci...

Lire l'article


Mentions légales - Création site internet